On ne présente plus le pic de Peyreget, que les amateurs de rocher délaissent au profit de Son Altesse Royale l’Ossau. Ici, pas de cheminée, pas de cratère, pas d’adrénaline, mais une vue sublime sur la chaine du pic d’Anie au Balaïtous et une vue originale sur l’Ossau.

Sa position un peu excentrée est son altitude modeste de 2487m en font un belvédère de choix pour ceux qui aiment les randonnées paisibles.

Ne vous y trompez pas, il faudra tout de même gravir 1000m de dénivelé et grimper le col de Peyreget depuis le lac du même nom, grimpette dans un éboulis de grosses roches.

Nous avons décidé de faire une boucle qui part de la cabane de l’Araille, par une large piste qu’on laisse rapidement pour traverser le ruisseau par quelques passerelles en suivant les panneaux du col de Pombie et col de L’Iou.

Il n’est pas utile de monter au col du Soum de Pombie, si la visibilité est bonne, dans le cas contraire un bon sentier bien visible vous amènera du col de Pombie au col de L’Iou.

Pour notre part, nous nous dirigeons à vue par des sentes, vers le col de L’Iou, masqué par la base du pic de Peyreget, mais en gros, il faut suivre la droite du cirque d’Anéou en s’élevant légèrement tout au long du parcours. Nous arrivons ainsi au pied du col auquel nous grimpons par une sente raide. Sachez qu’il est possible de rejoindre le sentier venant du col du Soum de Pombie moyennant quelques lacets. Le pic de Peyreget n’attire pas le regard, il ressemble plus à une crête rocheuse qu’à un pic tel qu’on l’entend habituellement, surtout depuis le cirque d’Aneou.

On atteint le col de L’Iou et la vue est magique sur le Pène de Peyreget qui a fière allure vu d’ici. Derrière, c’est la pyramide du pic des Moines qui attire l’œil.

Le sentier est bien marqué en profil descendant vers le lac qu’il n’est pas nécessaire d’atteindre, on le laisse en contrebas à gauche pour prendre en traversée le sentier du Parc National. Un sentier part directement du col de L’Iou et peut vous tenter. Sachez qu’il présente un passage en dévers assez raide et ne vous fera pas gagner beaucoup de temps.

La suite se fait par le sentier du Parc jusqu’au col de Peyreget, ce sentier se faufile entre de gros blocs. On rejoint deux petits laquets qu’on laisse sur notre gauche et on gagne rapidement de l’altitude pour poser pied sur le col de Peyreget à 2308m. Prenez à droite pour gravir les 180m restant qui ne sont qu’une formalité. Jolies vues sur des petits lacs et le cirque de Pombie.

L’Ossau, toujours magnifique, nous écrase de toute sa masse. La vue depuis le sommet est absolument incomparable.

Pour la descente, nous rejoignons le col de Peyreget puis nous prenons la direction du refuge de Pombie en plongeant à droite. De beaux lacs décorent la route et le pic de Saoubiste attire le regard et donne des idées de randonnées futures.

Cette fois, Monseigneur l’Ossau est derrière nous et il faut nous retourner pour faire encore quelques clichés, mais la pointe du Saoubiste occupe le paysage. Et au loin, face à nous, le Palas trône en bout du vallon d’Arrious, entouré de ses complices, le Lurien, le Balaïtous et l’Ariel.

Un peu avant le refuge un sentier part à droite et rejoint le sentier officiel qui mène au col du Soum de Pombie.

Nous sommes à la mi-octobre et il fait un temps estival. Nous arborons les t-shirt et le short alors qu’en août et septembre nous avons randonné en pantalon. Allez y comprendre quelque chose, vous 🙂

A l’arrivée au col, un petit garçon installé avec sa famille sur la crête menant au Soum de Pombie, chante à tue-tête la Peña Baïona, ce qui ne peut que donner le sourire et achèvera de nous laisser un souvenir merveilleux de cette randonnée déjà faite deux fois il y a longtemps, mais dont je n’avais gardé qu’un vague souvenir 🙂

 

Partagez sur vos réseaux

Articles associés