Son altitude modeste de 1535m ne doit pas vous faire penser que ce sommet ne présente aucun intérêt. Sa position géographique en fait un fabuleux belvédère. De son sommet la vue s’étend de la baie de l’Ostriconi à Saint Florent et vers le sud la chaine du Monte Padru, les aiguilles de Popolasca et le massif du Cinto créent le spectacle.

Ses 1100m de dénivelé ne présentent aucune difficulté grâce au sentier très bien entretenu qui part du joli village de Lama. Juste quelques rochers faciles à escalader sur les derniers mètres. Mais un sommet, ça doit se gagner, non ? 🙂

Le départ se fait par les ruelles de Lama dont vous apprécierez sans aucun doute le charme authentique. Suivez les balises jaunes qui grimpent vers le haut du village. On gagne très vite le refuge non gardé de Prunincu placé près de gros rochers spectaculaires.

Les moins montagnards, même s’ils ne veulent pas tenter d’aller jusqu’au refuge, pourront accompagner sur quelques lacets les plus aguerris, pour profiter du chemin de découverte qui offre de très beaux panoramas et des panneaux éducatifs qui leur feront découvrir la flore, la faune et les paysages.

Attention au Peucedan, cette herbe aux allures de fenouil sauvage qui provoque des brulures insensibles et invisibles pendant plusieurs jours, mais dont les tâches brunes vous accompagnent ensuite plusieurs mois. Il y en a presque jusqu’au sommet et il est difficile de les éviter.

Partagez sur vos réseaux

Articles associés