Depuis Ponte Leccia, en venant de Corte, traversez le pont sur le Golo et prenez à droite la direction de Morosaglia, lieu de naissance de Pascal Paoli.

Nous allons grimper au San Petrone, le sommet de la Castaniccia, 1767m d’altitude directement au-dessus de la mer. C’est lui que vous voyez lorsque vous bronzez sur les plages de la Costa Verde.

Après le village, continuez en direction du col de Prato où vous laissez la voiture. Il est possible de monter au col de Prato depuis Folelli si vous êtes sur la côte.

Le sentier part à droite de la route, au ras d’une maison. C’est plutôt un genre de piste qu’un sentier.

Hélas, lorsque nous sommes venus faire ce sommet qui offre une belle vue sur la côte Est, aussi nommée Costa Verde, il faisait mauvais. L’orage et la pluie fine nous ont accompagnés tout le long et si nous sommes montés au sommet, c’est uniquement pour la gloire car nous n’avons absolument rien vu et pu faire presque aucune photo, après quoi nous avons été contraints de rentrer dare-dare à la voiture.

Dommage, car il parait que la vue y est belle. Nous devrons croire nos indicateurs sur parole 🙂

La montée est douce et d’ailleurs, le dénivelé total n’est que de 720m. La dernière partie monte un peu plus.

Arrivés en fond de vallée, sur un replat où on trouve des panneaux indicateurs, nous quittons les sentier principal pour suivre à gauche la direction du San Petrone, un joli sentier par lequel on monte alors les 300 derniers mètres assez rudement. Rien de méchant cependant.

On atteint une première croix et une table d’orientation. Le vrai sommet est un peu plus haut, en grimpant sur les blocs en crête, jusqu’à une grande croix haubanée que nous n’avons même pas pu photographier tellement il pleuvait :-)En plus ça glissait un peu.

A votre tour de me croire sur parole 😀

 

Partagez sur vos réseaux

Articles associés