Bravant l’avis de tempête annoncé, nous tentons une escapade dans le massif du Jaizkibel

Le Jaizkibel est le tout premier sommet Pyrénéen que vous verrez en arrivant de l’océan, 543m à gravir depuis Fontarrabie (Hondarribia) après avoir suivi le sentier côtier sur quelques kilomètres.

Rien de très méchant, même à vtt, car de nombreuses pistes et chemins y mènent. Je vous conseille d’ailleurs de prendre un gps avec fond de carte pour faire votre propre itinéraire.

Nous arrivons sous un soleil timide au sanctuaire Notre Dame de Guadalupe.

Soleil timide mais bien présent qui nous accompagne plus de la moitié de la randonnée.

Un grand parking nous attend juste derrière l’église. Au bout de celui-ci nous suivons une petite route goudronnée sur quelques centaines de mètres, puis nous bifurquons sur la gauche pour suivre une piste qui descend vers l’océan.

Lorsque l’on rejoint le sentier côtier, il n’est pas utile d’aller jusqu’au phare d’Hondarribia, mais au contraire, il vaut mieux prendre le sentier côtier en direction de Pasaia sur la gauche.

La suite est sans problème puisqu’on ne quitte pas le sentier pendant plusieurs kilomètres. A une bifurcation, un panneau indique vers la gauche la direction de Notre Dame de Guadalupe.

Pour notre part, nous avons continué pour prendre à un bon kilomètre de là, une piste qui monte en direction de la lisière d’un bois où sont postés des palombières. Cette piste nous ramène à la route au niveau d’un carrefour où u parking peut aussi être utilisé pour faire la randonnée et d’où il faut prendre vers la gauche en bordure de route sur un kilomètre.

Si le temps est clément, ne prenez pas cette piste mais continuez encore sur le sentier côtier pendant deux kilomètres encore puis grimpez sur la gauche jusqu’au sommet reconnaissable aux énormes antennes plantées en son sommet.

Pour nous, la fin se fait sous une pluie dense et persistante, c’est trempés comme des garbures 😉😘 que nous rejoignons notre point de départ par la piste citée pus haut. Arrivés à l’église, une piste monte en crête pendant 4km jusqu’au Jaizkibel (panneaux), c’est par là que vous descendrez si vous avez pu continuer par le sentier côtier.

Malgré ce final apocalyptique qui m’a empêchée de sortir l’appareil photo, nous avons apprécié cette gentille virée de 15km en Pays Basque Espagnol.

 

 

Photos prises depuis la route de la corniche au-dessus de Ciboure.