1600m de dénivelé pour ce sommet, c’est pourquoi nous décidons de bivouaquer sur une petite plateforme secrète ;-), un peu en retrait du sentier, à une petite heure du refuge Wallon.

La montée au refuge est longue et monotone, surtout depuis que le parking est arrêté au Pont d’Espagne, mais nous devons nous y résoudre, nous devrons marcher à plat pas loin d’une heure avant d’amorcer la montée assez douce jusqu’au refuge.

Au départ du Pont d’Espagne, nous prenons la direction du refuge Wallon. Après le refuge, des panneaux nous aiguillent vers le col de la Fache que l’on peut gagner en deux bonnes heures de marche, mais pour l’heure nous allons retrouver notre coin secret à une heure du refuge.

Soirée fraiche mais tellement magique depuis ce balcon !

Au petit matin après une superbe nuit de pleine lune sous la tente, le petit déjeuner est vite avalé pour partir tôt et éviter la foule estivale, nous attaquons la grimpette.

Au le col, nous virons à gauche pour gagner le sommet qui se gravit en mettant parfois les mains. Ce sommet de 3005m est réservé aux montagnards expérimentés en ce qui concerne la portion du col au sommet car les pentes peuvent impressionner les novices, il y a parfois du gaz et j’ai déjà vu deux personnes tétanisées par la peur. Si le danger n’est pas flagrant, une personne impressionnée par le vide peut se retrouvée coincée.

Place aux images.

Partagez sur vos réseaux

Articles associés