On peut les trouver aussi orthographiés « Estibaoute », sans doute à cause de la prononciation.

Les lacs d’Estibe Aute sont nichés dans un cirque majestueux à 2324m d’altitude. Pas de difficultés majeure pour cette randonnée, si ce n’est la pente très raide pour y accéder. Comptez 1100m de dénivelé dont les 760m entre le torrent du Lutour et les lacs sur une pente abrupte.

Mais à l’arrivée quelle récompense !!!

Vous partirez (tôt) de l’auberge de La Fruitère au dessus de Cauterets. Prenez à gauche peu après La Raillère. La suite se passe sur le sentier très bien marqué qui monte au refuge d’Estom que vous suivez jusqu’après le second petit pont. Deux gros cairns sur la droite du chemin vous indiquent la bifurcation. C’est ici que commence la rude grimpette qui vous durera deux heures.

Un repère : vous verrez à un moment un gros rocher noirâtre qui fait penser à un gros oiseau posé là. Quand vous arrivez à sa hauteur, il ne vous reste qu’une dizaine de minutes avant de franchir la « porte » (deux gros cairns), au-delà de laquelle vous oublierez la longue suée que vous venez de prendre.

Ceux qui n’en ont pas assez peuvent pousser jusqu’au col d’Estbe Aute en une grosse heure de plus (la fatigue aidant) ou au sommet d’Estibe Aute côté F+ voire PDinf.

Pour accéder au col, traversez entre les deux lacs et suivez la bordure de celui de gauche pour gagner le pierrier visible qui vous mènera au col d’Estibe Aute. Au col prenez à gauche pour le sommet sans perdre de vue qu’il est réservé aux montagnards. Ce n’est plus de la randonnée.

Place aux images

Partagez sur vos réseaux

Articles associés