Voilà un pic qui offre un bon rapport effort – panorama. Vous ne ferez que 400m de dénivelé en partant du col de Marie Blanque et malgré l’altitude modeste de 1440m, le panorama est au rendez-vous.

Une version plus longue existe si vous voulez faire 300m de plus. Il vous suffit alors de partir peu après la chapelle de Houndas, visible en bord de route. Suivez le balisage rouge et jaune du tour de l’Ossau.

Sur la droite du col en venant de Bielle et du plateau du Bénou, une stèle dite « des Guerilleros » a été installée. Le large sentier de l’Escurets grimpe derrière cette stèle.

Le sentier est évident. des panneaux ont été installer à la sortie de la forêt pour vous éviter de manquer la bifurcation qui, autrefois était à peine visible.

Enfant, mon plaisir était de guider notre petit groupe et je mettais un point d’honneur à connaître l’endroit exact où quitter la piste 🙂

La vue est déjà étendue sur la vallée d’Aspe. Une seconde bifurcation, plus haut, vous indique un détour si vous voulez en faire plus, mais nous prendrons à nouveau à droite. On rejoitn un genre de col et la vue commence à devenir intéressante, sur le Ger, au loin et le plateau du Bénou, à nos pieds.

Au col, on prend direction sud-est, à gauche pour contourner un petit contrefort et traverser un passage rocailleux qui nous rapelle que nous sommes en montagne 🙂 Rien de difficile cependant.

La pente se redresse et la vue s’élargit cette fois sur la vallée d’Aspe, puis, après un replat et quelques mètres un peu plus raides, c’est le sommet et la vue plongeante sur la plaine Paloise. Par temps clair, notamment le matin tôt, on voit les premiers immeubles de Bayonne sans sortir les jumelles.

Derrière nous, la vue s’étend sur les sommets Aspois et Ossalois et, du coup, vous ne regrettez pas d’avoir choisi ce petit pic pour vous mettre en jambe 🙂

 

Partagez sur vos réseaux

Articles associés