Le village fantôme de Chiriveta se trouve non loin de Puenta Montañana, en Espagne, plus exactement en Aragon. Il faut passer la frontière à Saint-Béat et à Vielha, puis prendre la direction de Lerida. Après Puente Montañana; le village se trouve sur la gauche, mais pour s’y rendre, il vaut mieux pousser jusqu’à Viacamp où on trouvera de quoi faire demi-tour sans danger.

Au village, prenez la route du bas qui mène à l’église ou vous pouvez vous garer.

La boucle peut se faire dans les deux sens, mais pour notre part, nous sommes d’abord passé par le château de Chiriveta avant de descendre par l’ermita del Congost.

Continuez la route sur quelques dizaines de mètres puis prenez à gauche le chemin entre de magnifiques murs de pierres qui grimpent jusqu’à un hameau en ruine.

Lorsque vous arrivez sur une piste, prenez à gauche puis aussitôt à droite un sentier qui descend vers un plateau au bout duquel on aperçoit le château ou du moins ce qu’il en reste, en fait une tour.

Notre sentier sa faufile derrière la tour et descend encore par un petit tracé empierré qui rejoint et longe le bord d’une falaise abrupte. On commence à voir l’entrée Nord du Congost de Mont-Rebei et ses parois verticales. La Ribagorçana est réduite à l’état de ruisseau qui donne au paysage un aspect désolé. C’est beau et presque émouvant cette impression de fin du monde.

En bout de falaises, on arrive au-dessus de l’Ermita del Congost que l’on rejoint par un étroit sentier. Après la petite visite d’usage, reprendre le sentier qui vous ramène au village de Chiriveta. Nous arrivons sous le village et débouchons entre deux maisons, derrière la voiture.

 

 

Partagez sur vos réseaux

Articles associés